Aller au contenu

C’est quoi une table ARP ?

  • par
adresse mac

table arpC’est quoi une table ARP ?

adresse mac  

au sommaire

 

 

Rappel sur les adresses MAC

Avant de lire cet article, assurez-vous d’avoir bien compris ce qu’est une adresse MAC. Si besoin; n’hésitez pas  à relire : c’est quoi une adresse MAC ?

Comme nous l’avons vu précédemment, les adresses MAC sont fournies par le matériel et servent de référence aux équipements réseaux pour communiquer entre eux.  

Mais comme vous le savez également, nous nous servons d’adresse IP pour identifier les équipements réseaux, alors qui fait quoi ?    

Comme d’habitude, sur culture-informatique.net, je vais faire le plus simple possible pour que tout le monde puisse comprendre.

 

A quoi ça sert une table ARP ?

Arrêtons le suspens tout de suite, la table ARP fait le lien entre l’adresse MAC et l’adresse IP.

Les équipements connectés sur le réseau vont maintenir à jour une table contenant cette correspondance. Voici un exemple de table ARP : 

Adresse IP Adresse Physique Type
192.168.1.1 0F-1E-DF-89-76-1A dynamique
192.168.1.12 15-7B-41-82-A6-11 dynamique
… 224.xxx  …
 …
     

Mettons de côté la partie grisée qui correspond aux adresses multicast, pour l’instant cela ne concerne pas ce que je veux vous montrer.

Nous voyons donc que pour une carte réseau, le cache ARP contient une correspondance entre l’adresse IP et l’adresse MAC. (à Chaque adresse IP correspond une adresse MAC).

 

Pourquoi utiliser cette table ARP ?

Pour comprendre à quoi sert cette table ARP, il faut se rappeler comment fonctionne les équipements réseaux.

Sans rentrer trop dans les détails car cela devrait faire partie d’un autre article, le fonctionnement du réseau est divisé en couches comme vous pouvez le voir sur ce schéma ci-dessous:arp

PS : il existe 2 modèles de couches réseaux (le modèle OSI et le modèle de couches TCP/IP), j’ai pris le plus simple pour l’explication mais cela ne change en rien pour la compréhension de ce qui suit. Références sur la couche TCP/IP en anglais)  et surtout, cela ne change pas le fonctionnement.

Une carte réseau (dans la couche matériel) ne connait pas les adresses IP du réseau (couche réseau). La seule adresse que la carte connait est sa propre adresse MAC. Il est donc nécessaire de faire le lien entre ces 2 couches. Cette table ARP va assurer ce lien. L’adresse de la carte est l’adresse MAC, les paquets de données vont être envoyés vers les autres cartes réseaux en se basant sur les adresses MAC.

Lorsque les paquets de données seront envoyés, ils contiendront l’adresse MAC qui va permettre de les acheminer de la source à la destination en s’appuyant sur ces adresses MAC (alors que du côté logiciel, on n’a l’impression que les données transites de l’adresse IP de la source à l’adresse IP de la destination).

 

 

ça veut dire quoi ARP ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le fonctionnement du protocole ARP, il serait temps que je vous dise qu’ARP signifie Address Resolution Protocol (que vous aurez simplement traduit en Protocole de résolution des Adresses). Et avec le nom, on comprend tout de suite mieux.

 

Comment ça marche une table ARP ?

Intéressons-nous un tout petit peu au fonctionnement de l’ARP.

Consultation de la table

Commençons par regarder comme consulter cette table. Pour cela sous Windows, il suffit de lancer la commande : arp /a.
Vous pouvez le faire sans risque sur votre ordinateur : 

Dans la zone de recherche,

taper « cmd » (1)

puis cliquez sur « Invite de commande » en (2)

  arp

 

 

Sur la nouvelle fenêtre ouverte, il suffit de taper : « arp /a » et Entrée

Le contenu de la table apparaît :

  • tout d’abord sur la première ligne : l’interface concernée et l’adresse IP associée : il s’agit sur la ligne entourée dans le cas présent de l’adresse IP de mon PC à l’heure où j’écris ces lignes
  • puis toutes les adresses IP et adresses MAC associées avec lesquelles mon PC a échangé. 
    exemple : l’adresse 192.168.3.1 (adresse de ma box Internet)
    rappel : l’adresse 192.168.3.255 est l’adresse de broadcast (un petit rappel ici : C’est quoi une adresse IP ?)

PS : Je ne vais pas entrer dans les détails des adresses 224.xxx.xxx.xxx qui correspondent à un réseau qui ne fait pas l’objet de cet article.

arp

 

Comment cette table est-elle remplie ?

Cette table se remplit progressivement au fur et à mesure que l’ordinateur a besoin d’échanger avec un autre équipement réseau.

En cas d’absence de l’adresse dans cette table, l’ordinateur envoie une requête sur le réseau demandant : « à qui appartient l’adresse xxxx ? ». Cette requête est diffusée en broadcast, ce qui signifie qu’elle est destinée à tous les ordinateurs présents sur le réseau.

Bien évidemment, c’est uniquement l’ordinateur possédant l’adresse demandée qui répondra. Ensuite, notre ordinateur enregistrera cette adresse dans sa table ARP pour une utilisation future. Ce processus, associé à la mise en cache des correspondances entre adresses MAC et adresses IP, optimise les échanges réseau.

Je vous invite à examiner de plus près le fonctionnement de ce processus ici : 

 

C’est quoi une requête ARP ?

 

Comme d'habitude, tous les commentaires sont les bienvenus.
Inscrivez-vous à la lettre d'information. Celle-ci vous parviendra dès la parution de nouveaux articles. Vous trouverez la zone d'inscription à la lettre d'information en haut à droite de l'écran.
 
Et enfin, pour toutes vos questions techniques, utilisez le forum. D 'autre utilisateurs pourront vous répondre et vous aider. Cliquez ici pour accéder au forum...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock